Un plan de santé profitable pour les soins à domicile, mais regrettable pour la présence du privé

181

La Coalition pour la dignité des aînés salue l’intention du gouvernement de vouloir faire un virage vers les soins à domicile, annoncé lors du dépôt du plan santé du ministre Christian Dubé.

 

Andrée Lamontagne, porte-parole de la Coalition qui regroupe plus de 150 000 membres, espère néanmoins que cette refondation perdure dans le temps et que ce ne soit pas simplement un plan d’action à court terme pour faire oublier la pandémie.

 

 

 

Toutefois, la Coalition s’inquiète de voir les coûts en santé exploser en raison de l’implication de plus en plus forte du secteur privé dans les soins de santé. En conséquence, ce sont les personnes malades qui devront payer elles-mêmes pour se faire soigner. Rappelons que le gouvernement veut permettre au secteur privé d’effectuer certains actes médicaux pour réduire les listes d’attentes.

 

Il s’agit d’une situation qui n’est pas souhaitable pour les aînés en situation de vulnérabilité financière, ajoute Andrée Lamontagne. 

 

 

Les États généraux du 3 mai, soit une sorte de forum où les exigences et revendications des aînés seront discutées par la Coalition, permettront de négocier avec le gouvernement de ce plan de santé pour y apporter les mesures souhaitées à long terme.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here